Du 25 février au 7 mars

Spectacles

Grande soirée : samedi 29 février

Jeunesse en création 

 19h30 : Accueil percussif : Freestyle System et Koulé Kan. Cour du Château Laboissière

20h : Danse afro jazz : duo de Pascaline Lavialle et Viviane Doyen

Performances dansées : élèves du CCJL, élèves du conservatoire de Fontenay-aux-Roses, danseurs de l’association Koulé Kan

 

Avec les Batuc’ados de Colombes

 

Soirée dancefloor

 A l’auditorium Jacques Demy de la Maison de la Musique et de la Danse

Entrée libre sur réservation au 01 46 30 20 90

Soirée de clôture : samedi 7 mars

Before : apéro littéraire & poétique à partir de 19h

(buffet de mets africains préparés par l’association Koulé Kan)

Amadou Gaye  : lecture finale des happening littéraires présentés dans différents bars et restaurants de la ville

 

TIO PERCUSSION : 20h30- CONCERT 

Danses et musiques spectaculaires

À la frontière des mélodies mandingues, “Tio Percussion” dévoile toute la richesse des musiques d’Afrique de l’Ouest.

 « L'Afrique de l'Ouest à l'honneur (…)Des percussions très variées pour sillonner l'Afrique de l'Ouest, mais aussi des danseurs incroyablement fascinants et athlétiques. » Le Télégramme

 « Les musiciens et danseurs de Tio Percussion ont livré un concert trépidant. (…) avec un final enflammé sur la scène comme dans le public » Ouest France

 Suivi d'un after musical au foyer du théâtre

 

Au théâtre des Sources

Réservations au CCJL au 01 46 30 20 90. Tarif concert : 10 €/Réduit (- 18 ans) : 5€

Expositions

Du 14 février au 6 mars : Bimbia, la porte oubliée et Marios Kenfack, peintre

Exposition documentaire et artistique, par l’association Valeurs d’Afrique. A la médiathèque

Vernissage : mercredi 26 février à 19h. Visite itinérante

 

Du 28 février au 2 mars : Art et artisanat d’Afrique

Association Freestyle System, les ateliers couture de la maison de quartier,  les artistes Jean Huet et Colette Lardry. Salle Sainte-Barbe

Vernissage : samedi 29 février à 12h 

Lectures

Textes choisis par Amadou Gaye

"Tout seul sur scène avec ma voix, mon corps pour interpréter ces contes et poèmes. Donner à voir, à entendre, sentir. Faire partager cette littérature négro-africaine d'expression française, si belle, rayonnante de fierté retrouvée et gorgée de fraternité qui traverse toutes les frontières."

Amadou Gaye

 

Lecture finale  présentée lors du Before au théâtre des Sources  samedi 7 mars à 19h

 

 

 

Contes d'Amadou Hampaté Bâ (Mali), Francis Bebey (Cameroun), poèmes de Léopold Sedar Senghor (Sénégal), Aimé Césaire (Martinique), Tanella Boni (Côte d'Ivoire) et tant d'autres...

 

Happening littéraires  

Mardi 25 février à 19h au café de la gare

Samedi 29 février à 12h à la buvette du marché

Mercredi 4 mars à partir de 18h à l’Odyssée

Vendredi 6 mars à 19h chez Malt et Vin

 

Mardi 3 mars de 10h à 12h 

Avec la librairie les pêcheurs d'étoile

En présence de Tété-Michel Kpomassie pour son livre L’africain du Groenland (éd. Arthaud Poche).

« Quand j’ai débarqué, tous croyaient avoir vu le diable. J’étais le premier Africain qu’ils voyaient de leur vie. »

Né en 1941 dans une famille traditionnelle togolaise, Tété-Michel Kpomassie est destiné à 16 ans à servir le culte du python après avoir réchappé à un accident causé par ce serpent. Effrayé par cette perspective, il est saisi d’une fulgurance singulière à la lecture d’un livre sur le Groenland. Il se découvre, lui, l’homme de la forêt tropicale, de profondes affinités avec ces hommes du Grand Nord.

Passionné par cette région et par le mode de vie de ses habitants, il fuit son village et entame une odyssée improbable qui le conduira huit ans plus tard au Groenland. Froid, neige, obscurité ou soleil de minuit, rien ne le décourage. Accueilli par les Inuits, Tété-Michel Kpomassie découvre une société traditionnelle, vivant de la pêche et de la chasse, mais aussi une société fragilisée, dépendante et de plus en plus individualiste, conséquences de la colonisation danoise.

Prix littéraire francophone international en 1981

Salle Sainte-Barbe

Rendez-vous des lecteurs à la médiathèque

Samedi 29 février à 10h : Rendez-vous des lecteurs « Auteurs africains », à la médiathèque. Animé par l’équipe de l’espace adultes

Samedi 7 mars à 10h30 : Panier pique-livres « Voyage en Afrique ». A partir de 3 ans, à la médiathèque. Animé par l’équipe de l’espace jeunesse

Mercredi 26 février à 10h30 : Histoire sonore « Contes d’Afrique », jusqu’à 3 ans (sur inscription) à la médiathèque. Animé par l’équipe de l’espace musique 

Contes

Vendredi 28 février à 19h : Contes Kongo par Gabriel Kinsa

Dans la tradition Kongo, les contes se partagent à la tombée de la nuit : à l'heure où la lumière du jour croise celle de la nuit. Gabriel Kinsa conduit le public dans cet espace-temps où les histoires sont racontées pour partager des instants de plaisir, réfléchir et découvrir. Un spectacle plein d’humour !

 A la médiathèque. Entrée libre. Renseignements au 01 86 63 13 10

Mercredi 4 mars à 18h30

Soirée Contes d’Afrique par Ange Grah

Buffet partagé  "spécialités africaines"(confectionné par l'atelier cuisine, de 10h à 12h)

Vernissage de l’exposition des confections de couture et des œuvres créées par les familles

 

Maison de quartier des Paradis (01 46 61 70 90)

Cinéma

Mercredi 26 février à 15h : ciné-goûter : projection de petits films d’animation. Entrée libre sur réservation au 01 46 30 20 90

 

Jeudi 27 février à 20h30 : Bamako d’Abderrahmane Sissako (2006), proposé par les amis du cinéma Le Scarron et du théâtre des Sources.

Melé est une chanteuse de bar et son mari, Chaka, au chômage s'enfonce dans le silence. Malgré une fille qui les unit, leur couple s'émiette petit à petit. Ils vivent dans une maison qu'ils partagent avec plusieurs familles. Dans la cour, se tient un étonnant événement : le procès de la société civile africaine contre la Banque mondiale et le FMI !

Avec Aïssa Maïga, Tiécoura Traoré, Maïmouna Hélène Diarra

Grand prix du Public des Rencontres du Festival Paris Cinéma

Prix du Film du Conseil de l'Europe (2007)

 

Abderrahmane Sissako est un cinéaste et producteur mauritanien. Le thème principal de son œuvre est l'exil, le déplacement. Il peint l’Afrique avec des touches autobiographiques. En 2015, il devient le premier cinéaste africain à obtenir le césar du meilleur réalisateur pour Timbuktu.

Au cinéma, renseignements au 01 71 10 73 70. 

Actions culturelles

 

Jeudi 27 février à 11h

Visite au musée du quai Branly-Jacques Chirac 

 « Frapper le fer, l’art des forgerons africains »

L’exposition déploie une diversité de formes et de traditions autour du fer dans différentes régions du continent subsaharien. 

Un ensemble unique d’œuvres, de collections publiques et privées, originaires de plus de quinze pays parmi lesquels le Nigeria, le Mali, le Bénin ou la République démocratique du Congo, est réuni au musée du quai Branly - Jacques Chirac pour l’une des présentations les plus complètes jamais réalisées.

Réservation auprès du CCJL. Tarif : 5 euros. Places limitées (25 places)

Nouvelle date ! Jeudi 5 mars à 11h : places limitées

 

 

Dimanche 1er mars de 10h à 13h : Stage de percussions adultes 

Animé par Anildo Silva

 

Percussions africaines, brésiliennes et caribéennes (djembé, kongas, dum dum, accessoires de percussions…) Tous niveaux

 

Salle Boby Lapointe (Maison de la Musique et de la Danse).

Tarif : 25 euros

Inscription au CCJL : 01 46 30 20 90

 

Atelier photo mercredi 19 février : « Photographier l’Afrique » par le musée Albert Khan.

Ma petite collection : à 14h, à partir de 3 ans (sur inscription)

 

Images en série : à 15h, à partir de 7 ans (sur inscription)

A la médiathèque

Stages des vacances scolaires d’hiver 

Dessin/poterie, atelier BD, percussions au CCJL

 

Ateliers créatifs (peinture, tissu wax) à la maison de quartier

 

Création d’accessoires et vêtements en tissu wax par les ateliers couture